14 mai 2019

STAGE de chant diphonique mongol

Un nouveau stage de deux jours avec Johanni Curtet pour découvrir et apprendre le KHÖÖMII.

Pour aborder la technique du khöömii dans sa globalité, Johanni Curtet nous apporte les éléments théoriques nécessaires et propres à sa démarche ethnomusicologique (avec enregistrements et images à l’appui), pour épanouir et développer sa voix :

• exercices de musculation des lèvres et de la langue,
• gestion du souffle,
• contrôle du son avec et sans diphonie,
• enrichissement du timbre vocal,
recherche d’un timbre guttural,
ainsi qu’un travail de l’écoute et de la pensée musicale dans la perspective mongole.

Avec cette méthode, chacun peut repartir avec un bagage lui permettant de développer l’art du khöömii sérieusement, en restant au plus près de la pratique traditionnelle et de la réalité mongole.

Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019
de 9h30 à 12h30, puis de 14h30 à 17h30
au Logis des Jeunes de Provence
Rue Mimont à CANNES

Tarif
adhérent :
70€ pour une journée (samedi ou dimanche)
120€ pour deux jours
public :
90€ pour la journée de samedi
160€ pour les 2 jours

Au vu du nombre limité de places, nous vous conseillons de réserver rapidement et avant le 1° juin, éventuellement sur l'événement facebookChaque participant apporte son repas ou un plat de sa préparation à partager autour d'une grande table.

Pour se préparer, écoutez le podcast en ligne
En savoir plus sur le khöömii : www.routesnomades.fr


Johanni Curtet © Claire Huteau 2017
Johanni Curtet est musicien, membre de la société française d'ethnomusicologie, pédagogue du chant diphonique et producteur. Formé d’abord par Trân Quang Hai, son apprentissage traditionnel lui vient de D. Tserendavaa dans les steppes de l’Altaï, et B. Odsüren à l’Université des arts et de la culture d’Oulan-Bator. Il enseigne le khöömii dans différentes structures associatives, universitaires, artistiques et récemment aux États-Unis dans des universités de la côte est. En tant que chercheur, il est vacataire et rattaché à l’Université Rennes 2. 

En 2010, il a participé à l’inscription du khöömii mongol sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité à l’UNESCO : Maitres de chant

Découvrez son projet musical et diphonique : www.meikhaneh.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !